Archives du mot-clé RSS

Comment j'automatise la publication de ma veille sur mes différents profils ?

La présentation ci-dessous montre ce qui se passe lorsque j’appuie sur 2 boutons :
- le bouton « Save » de l’outil de social-bookmarking Diigo
- le bouton « Publier » de l’interface d’administration de mon blog WordPress

Ce billet complète ainsi une série de 3 publiés l’année dernière :
- Vedocci : tout sur ma veille
- Vedocci : Comment je veille : le partage d’information
- Vedocci : comment je veille (mais pas seulement…)

Quelques remarques :
- l’ensemble de la démarche est simple à mettre en place (et une fois qu’elle est en place, ça roule…)
- je n’étais pas satisfait de la publication sur Twitter de mes bookmarks via l’outil Diigo, c’est pourquoi je transite par FeedBurner
- tous les outils sont gratuits, il peut y avoir des ratés

Ce que j’ai fait :
- déclarer ses différents flux RSS (natif de WordPress, et de Diigo) à Feedburner
- dire à FeedBurner que l’on souhaite activer l’envoi des mises à jour par courriel
- dire à FeedBurner de publier le flux sur Twitter en ajoutant à la fin de chaque item : #in #fb
- dire à LinkedIn de récupérer sur mon Twitter les tweets contenant le hashtag #in
- dire à Facebook de récupérer sur mon Twitter les tweets contenant le hashtag #fb (j’utilise l’application SelectiveTweets qui permet de ne pas récupérer l’intégralité de mes tweets)
- installer l’application NetworkedBlogs pour Facebook
- c’est tout

Et vous, vous faites comment ?

Vedocci : tout sur ma veille

Tout sur ma veille

Je rappelle que ce billet (le 3ème sur ce sujet pour ma part) porte sur les pratiques de veille dans le cadre de mon blog (et donc pas dans un autre cadre). Le premier billet était consacré à la phase « veille » et le 2ème à la phase « diffusion/partage/communication » ; on pourrait les résumer à l’aide de ce graphique :

Vedocci : tout sur ma veille. Le graphique

Ce billet présente un certain nombre de points que je voudrais aborder, qui sont des questions que je me suis posées (et pour lesquelles j’ai au moins des éléments – parfois provisoires – de réponse) ou des conseils que je peux donner, basés sur mon expérience, bref, empiriquement. Des points qui ne présentent toutefois pas toutes les problématiques de la veille et du blogging (et c’est là où le titre de ce billet est une arnaque ;-) ). Peu de liens dans ce billet, les 2 précédents les fournissaient déjà.

L’empirique contre-attaque

Pourquoi je veille ? Parce que je blogue ! Pourquoi je blogue ? Initialement, j’ai ouvert mon blog (qui s’appelait dans ses premières semaines en toute modestie « Mael Le Hir ») alors que je venais de terminer mes études, et que je cherchais un emploi. Premier but : ne pas décrocher, et le prouver ; il était alors orienté « Veille et documentation » (jusqu’à ce que j’intègre la réseau consulaire et que je redéfinisse sa ligne éditoriale). Deuxième but (car ça fait un bout de temps que je travaille) : continuer à suivre l’actu et partager ; curiosité, quand tu nous piques
On commence avec une idée, on la fait évoluer en fonction de ses propres centres d’intérêt et de l’environnement. Je pense particulièrement à l’environnement technologique et à l’évolution extraordinaire d’Internet et du web ces dernières années. Tenir un blog personnel, c’est aussi savoir le faire évoluer… comme toute veille, où les résultats influent sur les futurs axes de recherche !

Into the web

Lire la suite

Vedocci : comment je veille (mais pas seulement…)

Ce billet est le 1er d’une série de 3 qui vise (la série) à :

  • répondre à la question qui m’est régulièrement posée : « mais comment tu fais ? » (pour alimenter Vedocci.fr),
  • apporter ma modeste contribution à une série de billets d’autres blogueurs sur leurs pratiques de veille,
  • et, plus largement, à aborder la manière dont un bloggueur peut diffuser de l’info (et pas seulement à travers son blog)

Ce 1er billet s’intéresse à mes pratiques de veille dans le cadre de mon blog que j’ai créé en novembre 2005. Il est, et comme le sera le 2ème, assez descriptif, l’honneur d’une mise en perspective revenant au 3ème billet (pas encore écrit à l’heure où je vous parle, n’hésitez donc pas à commenter pour alimenter ma réflexion).

Commençons par le commencement. Pour publier, il faut faire de la veille, que ce soit pour trouver des infos, des sujets potentiels, se tenir informer des évolutions techn(olog)iques (ne serait-ce que pour entretenir sa plateforme de blog), etc. Il convient d’identifier des sources pour lesquelles il faudra trouver un moyen de les suivre. Ainsi, pour ma part :

  • Les blogs : j’ai d’abord construit ma veille grâce à d’autres blogs que j’ai identifiés via d’autres blogs (merci aux blogrolls et autres fichiers OPML trouvés notamment chez Vtech devenu Demain la Veille il y a peu [merci Aref !]). Les blog impliquant la présence d’un flux RSS, c’est une source facile à suivre. Depuis le début, j’ai utilisé différents agrégateurs, tous off-line, pour le faire : RSS-Bandit, Newzie et actuellement le duo Newsgator/FeedDemon que j’ai retenu pour l’accès on-line (Newsgator) d’un logiciel très performant et gratuit installé en local (FeedDemon). Les flux y sont classés par thématiques ; les noms des dossiers sont sur la forme : Thématique générale [IE, CCI, WEB ou Bac à sable] – numéro – sous-thème (ex. : IE – 03 Cartographie).
  • Autres sites web (de natures très diverses), dont la liste s’est essentiellement constituée au cours de mes navigations : dans ce cas, il y a 3 possibilités : ou un flux RSS est disponible et il est rajouté aux autres flux RSS déjà dans mon agrégateur ; ou il est possible de s’abonner à une newsletter ; ou – à défaut – je choisis de mettre la page qui m’intéresse sous surveillance à l’aide de l’extension Firefox Update Scanner.
  • Listes de diffusion : je suis abonné (pour certaines depuis 2000 où elles avaient un rôle central lorsque j’étais jeune étudiant [et où il fallait faire attention à ne pas arriver à saturer trop vite les 6Mo offerts par Yahoo!Mails]) à certaines listes de diffusion, comme ADBS-Info ou Veille par exemple. Je les lis dans Thunderbird, logiciel qui centralise mes différents comptes mails (Yahoo!, Gmail, @ vedocci.fr)
  • E-mails : le formulaire de contact permet de me joindre facilement, j’en tiens compte à partir du moment où le sujet entre dans ma ligne éditoriale. Je remercie à cette occasion celles et ceux – ils/elles se reconnaitront – qui ont été à l’origine d’un billet ou qui y ont contribué.
  • Les réseaux sociaux : si Facebook peut permettre de faire de la veille tout comme Viadeo ou LinkedIn grâce aux hubs ou aux groupes, je retiens plus Twitter (ce qu’a démontré en long et en large Christophe), formidable outil de partage et d’échanges.
  • Les services de social-bookmarking : après avoir utilisé Delicious (que je continue à alimenter via Diigo), je suis passé sur Diigo pour plusieurs raisons reprises par Aref : dans Delicious, il est possible de savoir ce qu’ont bookmarké les membres de son réseau, dans Diigo, cela passe plus par les Groupes auxquels on peut s’abonner.
  • La presse : le privilège de mon métier est d’être obligé de lire la presse locale (qui n’alimente qu’à la marge Vedocci), économique (même remarque), spécialisée (ibid) et consulaire (déjà beaucoup plus intéressant pour mon blog ! si un article m’intéresse, je le cherche ensuite en ligne ou en fait un succinct résumé en renvoyant vers la source initiale).

Je passe quasi-quotidiennement l’ensemble de ces sources en revue (compter 2 heures quotidiennes), et je complète ma recherche d’info le web en naviguant avec Firefox, ce qui me permet de déterminer ce que je fais des infos qui m’intéressent. Mais ça, c’est l’objet du prochain billet.

Récapitulons :

  • principaux logiciels ou services en ligne (ou pas) : Newsgator/FeedDemon, Thunderbird, Firefox, TweetDeck/Twitter, Diigo

Mises à jour d'articles et du flux RSS

Retour sur la clôture des Etats généraux des CCI : comme justifié précédemment, je ne consacrerai pas de billet à la réforme des CCI tant qu’il n’y aura pas de neuf. En attendant, j’indique en commentaires les réactions à la réforme de la carte consulaire (et il y en a de nouvelles, c’est pour ça que je vous en parle !).

Logo de Netvibes
Le réseau consulaire et les univers Netvibes : comme promis, j’ai mis à jour cet article avec les Univers signalés ici et également ceux de la CCI Rennes Bretagne.

Feedburner --> Google
Feedburner, qui a été racheté par Google en 2007, est en train de procéder à la migration des comptes vers la plateforme de Google. Bref, tous les flux existants de la forme : feeds.feedburner.com/nomduflux vont devenir feeds2.feedburner.com/nomduflux. En l’occurrence, le flux de Vedocci devient donc :

http://feeds2.feedburner.com/Vedocci

Je vous invite donc à mettre a jour dans vos agrégateurs les flux de ce blog.

Destockage avec vacances : les CCI sur le web (2.0)

Bon, j’ai un peu décroché de l’actu sur l’un des axes de la ligne éditoriale de Vedocci. Du coup, pour me rattraper avant la fin de l’année, voici ce que j’ai repéré au cours des dernières semaines sur le thème « les CCI sur le web (2.0) » :

Organiser sa veille sur Internet

  • Veille blogosphérique…
    … ou comment suivre 500 Blogs Business en 10 minutes par jour. Tristan Laffontas définit 5 étapes pour « écouter » ce qu’on dit sur votre entreprise sur le web. Plutôt bien construit, parfois trop rapide (mais bon, c’est concis, et ça c’est bien). Pour ceux qui veulent s’y mettre.
  • Veille technologique par tags…
    … ou comment générer 13 flux RSS sur le sujet qui vous intéresse. Thierry do Brasil propose une méthode de recherche à partir des plus grands agrégateurs de flux, en l’exemplifiant avec une recherche sur WordPress. Il ne reste qu’à l’appliquer aux sujets qui vous intéressent, en s’aidant éventuellement de l’Univers Netvibes créé pour l’occasion.
  • Veille forums…
    … ou comment appréhender l’univers des forums. Les forums sont des lieux de rencontres et d’échanges sur Internet, et dans lesquels les Internautes peuvent, dans l’absolu, s’exprimer sur n’importe quel sujet. Les forums sont notamment à intégrer dans le cadre d’une veille image ou d’une veille sociétale, par exemple. Mais ce vaste univers, qui génère énormément de volumes d’échanges, est difficile à appréhender. Le travail de Christophe Druaux va faciliter la tâche. Sa première tentative de cartographie des forums francophones les plus actifs a été élaborée après visites de milliers de forums francophones visités sur une période de 7 mois. Le critère principal est le nombre de messages par jour (la taille des « territoires » leur est proportionnelle), mais cette simple donnée a été consolidée (nombre de visiteurs en ligne à une tranche horaire précise, nombre de membres, etc.). Tout est expliqué dans ce PDF. Un important travail à saluer et à découvrir.
    première cartographie des forums francophones

Ouverture du portail de l'intelligence économique en Bretagne

Le portail de l’intelligence économique en Bretagne a été officiellement lancé ce lundi 16 juin 2008 par l’Agence économique de Bretagne, en partenariat avec les services de l’Etat, la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie de Bretagne, ainsi que Bretagne Innovation et Bretagne International.

Au programme de ce portail au graphisme agréable :

Lien : portail de l’intelligence économique en Bretagne

Source et infos complémentaires : Marie !

Faire sa revue de presse internationale…

EuFeeds

Depuis début 2008, l’European Journalism Centre propose Eufeeds, un outil intéressant et graphiquement épuré qui rassemble les flux RSS de quelques 300 journaux européens (Europe des 27) : un pays par page. Sans malheureusement donner accès à l’adresse des différents flux… (via Deanie)

Imooty

Outil qu’on pourra compléter avec Imooty.eu qui, à l’échelle européenne, s’appuie également sur les flux RSS des journaux pour proposer un portail d’actus. Si l’interface, à côté d’Eufeeds, fait chargée, ce portail propose, outre une navigation par pays, d’afficher les flux par thème (Les unes, Monde, Société, Politique, Sciences, Economie, Sport, Culture, Loisir, People, Médias, Multimedia).

Today's Front Page

Dans un autre esprit, il existe aussi Today’s Front Pages qui propose, quotidiennement, les unes d’environ 500 journaux dans une quarantaine de pays. On peut accéder à une image de la une de chaque journaux en navigant par zone géographique. Bon, ce sont les journaux étasuniens qui sont le plus représentés. Simplement intéressant pour savoir ce qui fait la une dans les pays de son choix.
Newsmap

Plus graphique, signalons la Newsmap, powered by Google, qui permet d’interroger les sites de presse par pays (en haut) et par thématique (en bas à gauche). Tous les détails ici. Pour mémoire, l’ancienne version (Marumushi) donnait ça.

Web Planete News

Cette fois centré sur la presse francophone, WebPlanete News est un service en ligne édité par Netprestation qui permet de surveiller plus de 500 sources francophones sur tous les thèmes les plus courants. Il est possible de personnaliser sa revue de presse après une inscription gratuite qui permet d’accéder à des fonctionnalités plus poussées et intéressantes comme des alertes par e-mail ou la création de rubriques personnalisées. (via Kezako)

Récapitulatif des liens :

Dernière mise à jour : 26 avril 2009