Archives annuelles : 2007

Bonnes fêtes…

Trève de fin d’année : bonnes fêtes à tous, et petit coup dans le rétroviseur :

Au cours du 1er semestre, les billets les plus lus ont été (source de toutes les stats : Google Analytics) :

  1. 25 glossaires en sciences de l’information
  2. Eléments d’analyse stratégique : Déterminer l’importance de la Recherche et Développement
  3. Liste et cartographie des métiers et compétences en IE
  4. Thèses en ligne sur l’IE…
  5. Surfer anonymement, avec ou sans FireFox

Et depuis le mois de septembre :

  1. ATLANTIC INTELLIGENCE + BD CONSULTANTS
  2. [Détente] MiniVille Vedocci
  3. Intelligence économique dans le monde : quelques exemples
  4. Dossier sur les pôles de compétitivité dans La Revue du Trésor (récapitulatif)
  5. 25 glossaires en sciences de l’information

Toujours depuis septembre :

  • plus de 14 000 visites
  • plus de 27 000 pages vues
  • 57,93 % des internautes visitant Vedocci le font avec Internet Explorer ; 35,33 % avec Firefox
  • … 91,26 % utilisent Windows
  • 63,99 % des visites ont pour origine une recherche dans un moteur de recherche. Et les mots-clés les plus fréquents sont : Vedocci, Atlantic Intelligence, Ecobiz, CCI Grand Lille, BD Consultants, Wikimapia, AlsaEco, Vendée Expansion, Aprobase international…
  • … tandis que 20,21 % des visiteurs venaient de sites comme : Netvibes, Wikio, Mael Le Hir, IE-Lobbying.info, Servicedoc.info, President CCI Dijon, Wikipédia…
  • tag le plus consulté : pôle de compétitivité
  • catégorie la plus consultée : intelligence économique

Plus précisément, mois après mois, ça donne ça :
Lire la suite

Guide pour la gestion de crise d'origine alimentaire

MidiVeille, le portail consacré à et d’intelligence économique mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie Midi-Pyrénées, propose un guide pratique du comment faire en cas de crise d’origine alimentaire (nombreuses adresses utiles, modèles de communiqué de presse, fiches d’alerte, etc.) : Guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire entre les exploitants de la chaîne alimentaire et l’administration lorsqu’un produit ou un lot de produits est identifié.

Lien : MidiVeille

Source : Guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire entre les exploitants de la chaîne alimentaire et l’administration lorsqu’un produit ou un lot de produits est identifié.

Parmi les autres ressources de MidiVeille déjà signalées :
une fiche sur la sécurité économique
un guide méthodologique de la veille pour les PME PMI de la filière bois

Voir aussi :
MidiVeille : le portail ouvre ses portes !
MidiVeille dans… 1 mois
MidiVeille sera le portail IE de la CRCI Midi-Pyrénées

Gendarmerie et entreprises : partenaires pour l'intelligence économique

C’est le 2ème billet qui porte ce titre : Gendarmerie et entreprises : partenaires pour l’intelligence économique (le 1er est ici). Et c’est un article (figurant sur une double page consacrée à la CCI du Puy-en-Velay / Yssingeaux) de la Tribune / Le Progrès du 19 décembre 2007 qui le provoque.

L’article de Christophe Bouyer revient sur la nouvelle mission de la Gendarmerie : l’intelligence économique, qui vise, dans un 1er temps, à sensibiliser les chefs d’entreprises à la maîtrise de l’information : l’objectif est d’abord de prémunir les entreprises contre des accès non souhaités aux données et savoir-faire des entreprises. Ce conseil passe par un diagnostic afin d’évaluer la vulnérabilité. Outre une cellule renseignements au Groupement de gendarmerie, le dispositif est renforcé par un officier réserviste issu du monde de l’entreprise et formé à l’intelligence économique.

Voir aussi :
L’intelligence économique dans Le Monde
Pour une stratégie économique européenne
Mise en sécurité des entreprises commerciales et artisanales
Gendarmerie et intelligence économique
Gendarmerie et entreprises : partenaires pour l’intelligence économique

Evolutions de la plateforme de veille de la CCI de Colmar pour les éco-entreprises

Avec 450 éco-entreprises, l’Alsace est une région française en pointe. Aussi, tant la Région Alsace (avec un nom de domaine avec un « country code » très européen !) que le réseau des CCI d’Alsace accompagnent leur développement. Le réseau formé par ces éco-entreprises fonctionne grâce à un partenariat entre la CCI de Colmar et du Centre Alsace, chef de file pour l’ensemble des CCI alsaciennes, le réseau REALISE qui regroupe les laboratoires de recherche publique alsaciens spécialisés dans l’environnement, et la Région Alsace.

Réalisée par la CCI de Colmar et du Centre-Alsace dans le cadre du programme régional d’intelligence économique COGITO [tag] (Région Alsace , DRIRE Alsace et CCI d’Alsace), la plate-forme de veille Eco-entreprises a été lancée officiellement en mars 2006. Cet outil de veille collective est destiné à faciliter les prises de décisions des entreprises travaillant dans les secteurs de l’eau, de l’air, du bruit, des déchets, des énergies renouvelables, du risque ou de la dépollution des sols, en leur permettant de surveiller plus facilement leur environnement. Testée pendant un an par plus de 50 éco-entreprises, cette plate-forme de veille vient d’être transférée sur une nouvelle technologie.

Nouveautés qui s’ajoutent aux fonctionnalités existantes (surveillance de l’actualité, des brevets, des appels d’offres, de la réglementation, des normes, etc…) :

  • une veille personnalisable en fonction des besoins de l’utilisateur,
  • la création automatique de documents à partir des informations sélectionnées,
  • une validation de l’information par un réseau d’experts.

Liens :
Plate forme de veille pour les Eco-entreprises réalisée par la CCI de Colmar et du Centre Alsace
COGITO
CCI de Colmar et du Centre Alsace

Sources :
Eco-entreprises : la veille en Web 2.0
Le réseau des éco-entreprises d’Alsace

Voir aussi :
IE à la CCI de Colmar et du Centre Alsace
Cogito Alsace : Lancement d’un cycle de formations à l’intelligence économique
Veille et intelligence économique en Alsace

Les Savoyards dans le monde

La CCI de la Savoie a créé un réseau savoyard de communication : Les Savoyards dans le monde. Le but de cette « toile » est de « mailler » les Savoyards disséminés dans le monde afin de tisser des liens économiques, culturels et touristiques. Plus précisément, 5 objectifs ont été identifiés :

« – Créer des liens et des échanges économiques et culturels entre Savoyards de Savoie et Savoyards dans le monde.
– Tenir informés ces derniers de l’actualité économique et culturelle du département.
– Faire connaître le savoir-faire des entreprises savoyardes.
– Favoriser la démarche à l’exportation des entreprises.
– Aider les jeunes Savoyards à trouver des stages à l’étranger. » (source)

« Le site Internet « Savoyards dans le Monde » (www.savoyardsdanslemonde.com), en fonction depuis plus d’un an, est bien sûr l’outil nécessaire et indispensable pour communiquer mais surtout pour le faire vivre,auquel s’adjoint désormais un blog (www.leblogdessavoyardsdanslemonde.com) pour s’exprimer librement. Sans refaire l’historique, il nous aura fallu six années pour convaincre, pour trouver l’outil informatique approprié et le faire évoluer, pour protéger le fichier dans le cadre de la loi « Informatique et libertés », pour trouver des partenaires financiers, Air France, Banque de Savoie, Conseil Général de Savoie, Crédit Agricole des Savoie, Région Rhône-Alpes, Routin, que je remercie vivement et, bien sûr, localiser et faire adhérer les Savoyards, aujourd’hui près de 200, répartis sur les cinq continents Europe/Amérique/Asie/Océanie/Afrique, dont les racines et les liens avec la « mère patrie » sont indestructibles. »

précise Jean-Pierre Hugueniot, Président de la CCI de la Savoie dans l’édito du hors-série de juin 2007 de Partenaires Savoie (lien ci-dessous).

Les Savoyards dans le monde

  • … le site
  • … le blog
  • … le numéro spécial de Partenaires Savoie (PDF)
  • … le forum

Rapport d'enquête sur les pratiques de veille et d'innovation des établissements bretons

Tous les ans, avec le concours de la région Bretagne et le réseau des CCI, l’ARIST Ouest (Bretagne et Pays de la Loire) réalise une enquête auprès des établissements industriels de plus de 10 salariés afin de mieux connaître leurs pratiques et leurs attentes en matière de veille et de sécurité de l’information.

La nouvelle campagne est lancée, avec pour objectif, pour l’ARIST, de mieux mesurer l’évolution des pratiques et des besoins des entreprises en matière de veille afin d’orienter ses actions de soutien à l’innovation. Cela passe par l’étude de :

  • l’organisation de la veille dans les entreprises,
  • l’attitude des entreprises face aux changements,
  • les pratiques de veille sur Internet,
  • les problématiques et enjeux liés à la sécurité de l’information.

En attendant les résultats, on pourra lire -et ça complètera les pistes de réponses à la question de Jean-François- la synthèse de l’enquête de 2006 [[ PDF ]]. Il serait intéressant de comparer cette étude avec le baromètre de Digimind (en prenant bien en compte que le « corpus » étudié n’est pas du tout le même) :

  • si les médias et la presse sont dans les 2 cas la principales sources d’informations, les résultats de Digimind mettent en avant les « études et rapports« , non cités par l’enquête ARIST qui place l’Internet gratuit en 2ème position et, c’est intéressant, les collaborateurs en 3ème.
  • parmi les objectifs de la veille, Digimind cite « Protéger et développer les parts de marché » (72%) et « développer des produits innovants » (70%) ; et l’ARIST l’anticipation des enjeux à venir et la connaissance de la réglementation.
  • « alors que l’Internet est considéré à 76% comme une source importante à indispensable, les « mailings list », « blogs » et « forums » sont encore très peu exploités » (Digimind), ce que confirme l’ARIST chez qui les entreprises sont plutôt satisfaites de leur utilisation d’Internet, mais qui utilisent surtout les favoris et les newsletters, négligeant ainsi la fonction d’alerte des moteurs de recherche et de surveillance automatiques de sites, les blogs, etc.
  • etc.

Liens :
Rapport d’enquête sur les pratiques de veille et d’innovation des établissements bretons [[PDF ]]
Enquête 2008

Sources :
Rapport d’enquête sur les pratiques de veille et d’innovation des établissements bretons
Enquête annuelle sur les pratiques de veille et d’innovation des entreprises bretonnes

Voir aussi :
Baromètre 2007 des pratiques de veille des grandes entreprises françaises
Baromètre Digimind : l’intelligence économique vue de façon offensive

Lancement de Plato Marseille Provence

Le programme d’accompagnement Plato (voir ici, et encore ) s’étend à Marseille : Plato Marseille Provence a été lancé le 4 décembre au Palais de la Bourse. Pour la CCI de Marseille Provence, le dispositif (qui a pour objectifs, dans une logique de réseaux, le partage d’expériences et tranfert de savoir-faire entre grandes entreprises et PME/PMI du territoire Marseille Provence) « devient un atout économique qui permet aux PME d’accroître leur chiffre d’affaires et contribue ainsi à la création d’emplois ».

9 grandes entreprises vont accompagner les 47 PME/PMI pour le moment engagées : AIR LIQUIDE, ASCOMETAL SA, CEA/CADARACHE (2 coaches), EUROCOPTER, FRANCE TELECOM / ORANGE (2 coaches), GAZ DE FRANCE , GEMALTO INEOS MANUFACTURING France SAS, LA POSTE (2 coaches).

Selon des enquêtes menées auprès des autres CCI françaises ayant mis en place Plato (pour le moment, le dispositif est implanté dans 7 régions françaises), les retombées économiques sont bonnes pour les PME : augmentation du chiffre d’affaires de 15 à 20 %environ, croissance moyenne des effectifs de 5 à 8 %, développement d’activités pour environ 30 % des participants.

Sources :
Dispositif Plato, Commerce International, 3 décembre 2007
Programme Plato Marseille Provence, CCI de Marseille Provence, 10 décembre 2007

Ecobiz : de la Côte d'Azur au Loiret

La CCI Nice Côte d’Azur a lancé, mercredi 12 décembre, Côte d’Azur Ecobiz, la nouvelle e-communauté des acteurs économiques de la Côte d’Azur. Après un entretien avec le Président de l’APPIM, le site RiveraBiz.com a invité le Président de la CCI, Dominique Estève, à en présenter les principales caractéristiques d’ecobiz. Pour l’entendre, c’est ici : http://www.rivierabiz.com/wtm_article46016.fr.htm. On pourra aussi lire la présentation sur le site de la CCI.

La veille, le 11 décembre, un premier réseau Loiret-ecobiz a été créé : celui des Prestataires de Services, dont l’enjeu est de favoriser la représentativité et le développement économique du secteur Services.
Toujours web 2.0 (une preuve ici), la CCI du Loiret propose une vidéo :

Liens :
CCI de Nice
Côte d’Azur Ecobiz
Lancement de la communauté Prestataires de services sur Ecobiz

Voir aussi :
L’APPIM, premier utilisateur de Côte d’Azur Ecobiz
Côte d’Azur Ecobiz : lancement le 12 décembre
tag Loiret sur Vedocci
tag Ecobiz sur Vedocci

L’APPIM, premier utilisateur de Côte d’Azur Ecobiz

Comme prévu (et annoncé), la CCI Nice Côte d’Azur vient de lancer (c’était le mercredi 12 décembre) Côte d’Azur Ecobiz : la nouvelle e-communauté des acteurs économiques de la Côte d’Azur. L’APPIM (Association des Partenaires pour la Promotion de l’Industrie Méditerranéenne) en est le premier utilisateur, ce qui permettra à ses membres d’accéder à une information de qualité, tout en gagnant du temps. Rivera.biz propose l’interview de son Président, Bernard Kleynhoff :
http://www.rivierabiz.com/wtm_article46017.fr.htm

Liens :
APPIM
Côte d’Azur Ecobiz

Voir aussi :
Côte d’Azur Ecobiz : lancement le 12 décembre
tag Ecobiz sur Vedocci

Baromètre 2007 des pratiques de veille des grandes entreprises françaises

Le 1er baromètre des pratiques de veille au sein des grandes entreprises françaises, réalisé par le Master Svetic et la société Digimind et déjà signalé ici, est disponible en téléchargement après inscription. Il a pour objectif de faire chaque année un état des lieux des pratiques de veille au sein des 1500 premières sociétés françaises.

« Grâce à ce travail mené sur les indicateurs de la maturité d’une cellule de veille, nous avons ainsi pu déterminer au final trois grands profils gradués de la maturité : ceux qui sont en avance par rapport à l’ensemble « Early adopters », la majorité des cellules « Majority » et les cellules plutôt en retard, les « Laggards », le tout ; entreprise par entreprise, secteur par secteur.
Il ressort en particulier, sur la base de ces critères, que les entreprises équipées des solutions Digimind sont fortement en avance, même sur les « Early Adopters », démontrant ainsi l’intérêt d’une démarche structurée et équipée des solutions et méthodes de pointe en matière de veille.
Administré chaque année, ce baromètre a vocation à devenir un indicateur clé de l’évolution des pratiques de veille et d’intelligence économique en France. »

C’est toujours intéressant d’avoir une idée des budgets, de la taille des cellules de veille, du rattachement hiérarchique de celles-ci, etc. A consulter, en attendant la prochaine édition…

Source : Baromètre 2007 des pratiques de veille des grandes entreprises françaises (Digimind)

Lien : Digimind