Mettre en place une veille sur les marchés publics

cci limoges veille AOConstatant que les petites entreprises jugent souvent trop compliqué de répondre à un appel d’offres, la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne a mis en place une série d’outils pour les aider dans cette démarche.

Outre un Guide des marchés publics, une formation, de l’intelligence économique avec un service de veille « pour identifier les appels d’offres auxquels vous pouvez répondre mais aussi déterminer vos concurrents potentiels sur des marchés similaires », a été publiée une fiche info « Organiser une veille sur les appels d’offres ».

Trop peu de PME osent répondre à des appels d’offres arguant du fait que seules les grandes entreprises sont sélectionnées. Un a priori souvent faux.
Les PME ont leur place pour répondre aux offres de marchés publics, à condition que ces dernières soient bien dimensionnées. Pour cela, une veille sur les marchés publics s’avère essentielle.

Au sommaire :

  • Pourquoi une veille sur les appels d’offres ?
  • Comment organiser une veille sur les appels d’offres ?
  • Les sites internet dédiés (gratuits et payants).

Consultez la fiche info « Organiser une veille sur les appels d’offres » de la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne. Bonne lecture !

Intelligence Stratégique : Quand information bien gérée rime avec pérennité

Une foest215is n’est pas coutume, on quitte les CCI de France direction la Belgique, pour aller du côté de la CCI Liège Verviers Namur, qui consacre dans son magazine CCI Mag (n°2, p42-43, février 2015) une double page à l’intelligence stratégique, dénomination belge de l’intelligence économique.

Intelligence Stratégique : le terme ne vous est pas inconnu. Pourtant, peut-être seriez-vous bien en peine de le définir.

Derrière cette appellation que certains qualifieront de trop conceptuelle se cache un véritable avantage compétitif pour votre entreprise. L’intérêt de cette approche accessible à toutes les PME.

Au menu :

  • Les explications des spécialistes Julie Fiard et Salvo Principato (EASI-IE) sur les trois piliers de l’intelligence stratégique, son utilité, la situation des PME Wallonnes, les outils pour passer à l’action…
  • Les témoignages de Christian Delcourt (Communication Manager de Liège Airport), Francis Collet (Administrateur délégué de IPEP) et Jean-Jacques De Paoli (Chef de service Communication Presse Prévention, Intradel).

Consultez le magazine CCI Mag (n°2, p42-43, février 2015). Bonne lecture !

L’intelligence économique et la normalisation des entreprises

La Chambre de commerce et de l’industrie de l’Yonne a tenu son assemblée générale, le mardi 17 février 2015. Au programme : les travaux à l’aérodrome de Branches-Auxerre, des échanges musclés avec le préfet… et une intervention sur la thématique de l’intelligence économique et la normalisation des entreprises.

Cette intervention était effectuée par Pierre Deplanche, professeur à l’Université de Bourgogne, chargé de mission en IE auprès du Président de l’Université, et à l’initiative du du DU « Intelligence stratégique, influence et normalisation ». Vidéo, par Auxerre TV:

L’intervention de Pierre Deplanche à la CCI de… par AUXERRETV

Bon visionnage !

L’impression 3D : état des lieux et perspectives

3dccicentreLa DIRECTTE Centre et la CCI Centre ont présenté, à Orléans le 10 décembre 2014, l’étude « L’impression 3D, état des lieux et perspectives » qu’elles ont menée sur la fabrication additive en Région Centre, avec l’appui du FabLab d’Orléans. Cette étude a de nouveau été présentée lors d’une réunion d’information le 05 février 2015 au Cetim.

Son objectif est de mettre à disposition des acteurs économiques et des industriels une étude dressant un état des lieux de cette technologie, de ses applications potentielles et mettant en exergue les forces et faiblesses régionales.

Ainsi « L’impression 3D, et plus largement les technologies de fabrication additive, présentent un potentiel d’innovation de rupture dans la production industrielle qui suscite un enthousiasme certain. La fabrication additive est-elle effectivement une opportunité et un levier de compétitivité ? L’intégration de cette technologie est-elle incontournable ? Quand et comment se lancer ? Telles sont les questions que se posent les industriels régionaux et qui ont motivé la réalisation de cette étude, pilotée par la DIRECCTE Centre, en partenariat avec CCI Centre. »

Et, comme le rappelle le Pôle Elastopôle concernant les opportunités de la fabrication additive :

« A l’origine de cette étude, la veille stratégique réalisée par la DIRECCTE Centre Val-de-Loire sur L’Usine du futur.

Cette action illustre aussi la concrétisation de la convention de partenariat en intelligence économique entre le SCIE et CCI France, signée le 18 mars 2014 : la région Centre Val-de-Loire est l’une des trois régions-pilotes pour la mise en œuvre opérationnelle de cette convention. »

Vous pou3d ccicentrevez désormais consulter :
• Le « quatre pages » synthétisant l’essentiel de l’étude.
• L’étude complète « L’impression 3D, état des lieux et perspectives ».

 

Bonne lecture !

 

La CCI de la Drôme effectue son quatrième « zoom » sur l’intelligence économique

4zoomieccidromeLa Direction Développement et Conseils aux Entreprises de la CCI de la Drôme vient de publier la 4ème édition de son « Zoom sur L’intelligence économique ».

Réalisé à partir de l’analyse de l’enquête 2014 sur les besoins des industriels drômois, ce zoom avait pour objectif de « Connaître les projets des industriels drômois pour 2015, ainsi que les problématiques auxquelles ils devront faire face, afin que la CCI de la Drôme propose des actions en parfaite adéquation à leurs besoins.. »

On y apprend notamment que « 72% des entreprises pratiquent de la veille et/ou de la recherche d’informations ciblée. A noter que seulement 22% de ces entreprises ont un budget dédié à cette activité ». Parmi les focus :

  • Qu’évoque la notion d’intelligence économique (avec les évolutions par rapport à l’enquête 2013),
  • Sur quelles thématiques se pratiquent la veille et/ou de la recherche d’informations ciblées,
  • Les sources utilisées par les entreprises lors de leurs pratiques de veille et/ou de recherche d’informations ciblées,
  • Quelles thématiques retenues par les entreprises pour les ateliers et séances d’informations.

Consultez la 4ème édition du « Zoom sur L’intelligence économique » de la CCI de la Drôme.

Collaboration entre le Portail de l’Intelligence Économique et la CCI Paris Ile-de-France

iearist

Le Portail de l’IE s’est associé début 2015 avec la CCI Paris Ile-de-France, ainsi que l’ARIST Paris Ile-de-France, afin de proposer une série d’articles sur l’Intelligence Économique au service des entreprises.

Représentant près de 850 000 entreprises (commerçants, industriels et prestataires de services), soit 29% du PIB national, la CCI Paris Ile-de-France est activement engagée aux côtés des acteurs qui font l’économie régionale. L’Agence régionale d’information stratégique et technologique (ARIST) Paris Ile-de-France quant à elle est en lien avec les services spécialisés IE et Innovation de la CCI de l’Essonne et propose son appui aux dirigeants de PME-PMI qui souhaitent assurer leur développement stratégique et leur démarche d’innovation.

Les 3 articles publiés sur le Portail de l’IE traitaient chacun d’un volet en particulier : la veille, l’e-reputation et l’e-influence, et sont désormais en ligne :

Par ailleurs, le 27 janvier 2015, lors d’un atelier dans les locaux de Paris Région Entreprises, sur les offres de services en IES de la CCI Paris – Ile de France, ont également été présentées au Portail de l’IE les différentes missions d’accompagnement en IE au profit des PME/PMI. Retrouvez ici le compte-rendu du Portail de l’IE.

Bonnes lectures !

L’histoire de la Finance au regard de l’Intelligence Économique

http://www.ege.fr/cache/com_zoo/images/sem72_ege_1e15cb89a13beda33751047176af99b5.jpg

A une époque où la finance et ses acteurs sont considérés comme dominant la planète, se réapproprier l’histoire de la finance pour comprendre l’actualité (montée en puissance des banques centrales, guerre des monnaies, jeux d’influence et de puissance…) est donc nécessaire. Adopter une approche historique permet ainsi de s’éloigner des postures et des polémiques pour mieux apprécier les enjeux réels, ce qui est au cœur de la démarche d’intelligence économique (IE).

Le succès international de l’ouvrage de Thomas Piketty, « Le capital au xxie siècle », a par ailleurs démontré la pertinence d’adopter une approche historique pour analyser et faire évoluer considérablement l’économie politique. Pour son 72ème séminaire d’intelligence économique, Christian Harbulot, directeur de l’École de Guerre Économique avait donc le 19 janvier 2015 convié Thibault Renard, Responsable IE de CCI France et Olivier Feiertag, Professeur des Universités, Groupe de Recherche d’Histoire de l’Université de Rouen.

Parmi les thèmes abordés ont été décryptés, avec une grille de lecture IE, l’histoire des affrontements monétaires, le rôle des Banques Centrales, les crises financières internationales… et la perception actuelle de l’histoire de la Finance, notamment sur internet. Les vidéos des deux interventions sont désormais en ligne sur le site de l’École de Guerre Économique.

Le Portail de l’IE a également réalisé un compte-rendu détaillé. Extraits:

Il ne faut ainsi pas oublier que ce n’est pas la finance qui domine le monde, mais le couple très profond qu’elle forme avec le politique. L’approche historique, ainsi que l’intelligence économique, font justement partie des outils qui permettent de mieux comprendre l’histoire et la nature des liens qui unissent ce couple, et de lever ainsi un coin du voile. (…)

Les années 30 sont une vaste période de guerre monétaire. Cependant, il est toujours possible de négocier et le compromis a toujours été la base d’expansion monétaire. Bretton Woods l’illustre bien, en ce qu’il a permis les 30 Glorieuses. La paix monétaire est donc bien une question de diplomatie économique.

Bon visionnages, et bonne lecture !

Retour sur les Rencontres Régionales de l’Innovation 2014 en Normandie

1418641887Depuis 8 ans, les Rencontres Régionales de l’Innovation (RRI) sont le carrefour normand de l’innovation pour les chefs d’entreprises, les donneurs d’ordres, les acteurs innovants, les prestataires… qui souhaitent miser sur l’innovation pour se développer. L’Intelligence Économique est naturellement chaque année au programme.

L’Edition 2014 des RRI s’est déroulée le 28 novembre 2014, organisée par le réseau des CCI de Normandie et SEINARI, l’agence régionale de l’innovation. Le Club Normand des bonnes pratiques en Intelligence Economique y animait une coférence  « L’Intelligence Économique au service du développement de votre entreprise », avec le témoignage de deux dirigeants. La vidéo de la conférence est desormais en ligne : 


RRI 2014 – « L’intelligence économique au… par CCI-DE-NORMANDIE

Retrouvez l’ensemble des vidéos des RRI 2014, ainsi que l’actualité de l’IE des CCI de Normandie.

La conférence de 2013 est également toujours visionable, et pour en savoir plus sur l’IE dans les CCI, lire la récente interview du Responsable IE de CCI France par le portail IE-PACA.

Retour sur Cogito Expo 2014 : toutes les vidéos dédiées à l’intelligence économique

Mi salon, mi congrès organisé par les CCI d’Alsace, Cogito Expo est l’événement de référence qui rassemble chaque année en Alsace en un même lieu et pour toute une journée des professionnels de l’IE. La 5ème édition s’est tenue à Strasbourg le 8 octobre 2014. Compilation des vidéos dédiées à l’IE.

Première vidéo de Cogito Expo 14 : on commence avec la table ronde « Être un professionnel de l’intelligence économique ». Alexandre Sonnet, Secrétaire Général du syndicat SYNFIE, Veronique Mesguich, Co-présidente de l’association ADBS et Thibault Renard, Responsable IE à CCI France présentent les différentes facettes des professionnels de l’intelligence économique en France :

On continue avec « Innovation et Intelligence Économique » : Thibault Renard, Responsable IE à CCI France, présente l’événement « 2014 année de l’innovation avec les CCI » ainsi que les liens entre innovation et intelligence économique.  

Cogito Expo se déroule dans le cadre du programme d’IE Cogito avec comme slogan « L’IE est votre 6ème sens ». Le programme Cogito késako ? Réponse avec Maryse Demissy, directrice du service IE à la CCI de Région Alsace, explique en quoi consiste ce programme destiné aux entreprises intéressées par la veille stratégique, la sécurité de leurs données et le lobbying:

 

Cogito Expo est également l’occasion de faire témoigner des entreprises de leur pratique de l’IE. Quel intérêt pour les TPE/PME de pratiquer une veille ? Réponse avec Delphine Kiefer, Directrice d’Aubance.

Toutes les vidéos de Cogito Expo 2014 (qui a été également l’occasion du lancement de Cogi’tec, un dispositif régional de veille stratégique) sont disponibles sur la chaine Youtube de la CCI Alsace.

Et pour conclure, ce salon a été également l’occasion de la tenue de Veille Connect Strasbourg, déclinaison du Veille Connect parisien qui a réuni une trentaine de praticiens de la veille en entreprise. Reportage par Alsace 20 et interview de quelques-uns, dont Patrick Müller du Conseil de l’Europe sur son quotidien de « chercheur d’informations » et Phil Jeudy, lobbyiste au service des entreprises spécialiste de la Silicon Valley:

 

Bon(s) visionnages(s) !

La protection des secrets d’affaires dans l’Union européenne

secret affaires union européenneDans la continuité de la réflexion et de la proposition de directive sur les secrets d’affaires effectuée par la Commission européenne, la CCI Paris Île-de-France a adopté lors son Assemblée générale du 11 septembre 2014, le rapport « La protection des secrets d’affaires dans l’Union européenne ».

Ce rapport, mixant droit comparé des différentes législations européennes et proposition d’amélioration de la directive, a été préparé par la Commission du droit de l’entreprise de la CCI Paris Île-de-France, avec la collaboration de l’Institut de Recherche en Propriété Intellectuelle (IRPI) de la CCI.

Il réaffirme que « Plans marketing, recettes, procédés de fabrication, listes de clients, stratégies de marché… Les informations gardées secrètes par les entreprises sont nombreuses et permettent de préserver leur avantage compétitif sur les marchés. » et approuve donc le projet de directive, mais demande à la Commission européenne de préciser son texte sur la protection des secrets d’affaires.

Au sommaire donc de ce rapport très complet, 3 parties :

  • Protection du secret des affaires : un enjeu de compétitivité pour les entreprises
  • Pour une clarification de l’articulation entre les droits de propriété intellectuelle et les secrets d’affaires
  • Pour de nouvelles règles de protection des secrets d’affaires au service des entreprises

La troisième et dernière partie est constituée des 17 propositions d’amélioration de la directive. Elles  s’articulent autour de cinq objectifs :

  • Préserver l’autonomie entre droits de propriété intellectuelle et secrets d’affaires
  • Préciser les définitions de certaines notions
  • Rationaliser certaines hypothèses d’obtention et d’utilisation illicites d’un secret d’affaires
  • Revoir les cas d’obtention, de divulgation et d’utilisation licites
  • Renforcer l’efficacité de la mise en œuvre procédurale des secrets d’affaires

 

Enfin, a noter qu’en annexe, en plus d’un récapitulatif des caractéristiques des droits de propriété intellectuelle et des secrets d’affaires, est proposé (p32) des « Éléments de droit comparé sur le droit applicable aux secrets d’affaires ». Ce Benchmark juridique compare de manière synthétique et globale les législations sur les secrets d’affaires de 15 pays en Europe (Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pologne, Portugal, République Tchèque, Royaume Unis, Suède et enfin Suisse) et de 5 autres dans le monde (Brésil, Chine, États-Unis, Inde, Japon).

Ce rapport « La protection des secrets d’affaires dans l’Union européenne » est donc l’occasion d’adopter une précieuse approche globale et européenne aux débats en cours sur le projet de loi français sur la protection du secret des affaires a été enregistré à l’Assemblée nationale, le 16 juillet 2014.

A suivre, notamment le 23 septembre 2014 avec la conférence « Défendre ses secrets d’affaires : Vers une règlementation européenne, opportunités et risque » organisé par le LES France en association avec la FIM et l’IRPI.