L’intelligence économique à l’assaut de l’information stratégique

largeL’Économie Drômoise , le magazine de la CCI de la Drôme, consacre dans son n°185 de mai juin 2015 un dossier spécial intelligence économique (p19) :  « L’intelligence économique à l’assaut de l’information stratégique ».

Attaquer, défendre… Un vocabulaire guerrier pour une discipline qui n’a pourtant rien de barbare.

L’Intelligence économique, c’est d’abord un management de l’information stratégique que toute entreprise a intérêt à mettre en œuvre pour accroître et préserver son business.

Au sommaire, après un rappel de la définition de l’intelligence économique :

  • Une explication des enjeux : se défendre pour protéger son entreprise; attaquer pour conquérir des marchés; l’info c’est bien, l’analyse c’est mieux.
  • Des témoignages d’entreprises : « Le maillon faible, c’est l’être humain. » par Markem-Imaje et « Avant nous étions passifs, désormais nous attaquons. » par CEFT et Prodeval.
  • L’IE en chiffres, ainsi que des sites utiles.
  • Intelligence économique, la CCI Drôme vous forme et vous informe.

Bonne lecture !

Négociations complexes : faire de la négociation un facteur de valeur ajoutée

ecobizA l’occasion de 7e édition du Forum Côte d’Azur Ecobiz de la CCI Nice Côte d’Azur, Laurent Combalbert, ancien Officier du RAID et dirigeant de L’Agence des Négociateurs, a tenu la conférence « Négociations complexes : faire de la négociation un facteur de valeur ajoutée ».

Dans le contexte de guerre économique auquel doivent faire face les entreprises, la conduite d’une négociation commerciale est devenue éminemment stratégique mais également de plus en plus complexe et délicate.

Au menu, les clés et l’art d’une négociation gagnante, les différentes méthodes et le traitement de l’information en situation de crise. Retrouvez l’intégralité de l’intervention en vidéo :

100 missions d’intelligence économique en entreprise… et dans les CCI

100missionIE « 100 missions d’intelligence économique », codirigé par Inès Elhias et Nicolas Moinet, vient de sortir (extraits ici).

A travers le récit d’expériences professionnelles d’étudiants du Master Intelligence Économique de l’IAE de Poitiers cet ouvrage collectif a pour objectif « de donner l’occasion d’une réflexion autour de situations rencontrées par les entreprises qui développent une démarche d’intelligence économique : veille, management des connaissances, protection de l’information, lobying, influence… »

Préfacé par Claude Revel, déléguée interministérielle à l’IE, cet ouvrage propose ainsi 100 fiches qui offrent une vision d’ensemble des limites, obstacles ou moteurs rencontrés par de jeunes professionnels lors de leurs missions ou stages en IE. Parmi ces missions, une dizaine sont dédiées aux CCI :

100missionIECCI

En effet « L’intelligence économique intéresse en premier lieu le secteur privé où la concurrence entre entreprises est complexe. (…) Mais le secteur public n’est pas en reste et a aussi recours aux pratiques d’IE : les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) en sont le parfait exemple.

Elles ont besoin d’une veille économique fiable et efficace pour mener à bien leurs missions d’aides aux entreprises, de même que les conseils régionaux, les communes et les organismes publics. »

Pour compléter ces 100 retours d’expérience, l’ouvrage donne également la parole à 7 spécialistes reconnus de l’IE, dont Philippe Clerc, Conseiller Expert Intelligence Économique Internationale à CCI France. Dans son entretien, il revient notamment sur « l’internationalisation de l’IE » et ses enjeux :

« A CCI France, nous avons créé un comité franco-chinois de coopération en intelligence compétitive et innovation très actif. Nous avons dans cette même veine crée des observatoires d’études stratégiques pour alimenter des sphères d’influence autour de nos position ultra-marines : l’observatoire franco-canadien porté par la CCI de Saint-Pierre et Miquelon avec sa plateforme de veille partagée, le projet d’observatoire de la Grande Caraïbe et du Bassin Amazonien que pourrait porter la CCI de Guyane….

Internationalisation de l’IE ? Un phénomène peu visible prend de l’ampleur : les organisations internationales se dotent de démarches et d’outils d’IE. Le Centre du Commerce international (ITC, agence de l’ONU et de l’OMC), en coopération avec CCI France et des experts internationaux a défini un programme d’IE pour rendre plus efficaces ses actions de restructurations des politiques export des pays en développement. L’Union internationale du notariat latin appelle officiellement ses membres à maîtriser l’IE pour définir sa stratégie de rééquilibrage des forces vis à vis du droit droit anglo-saxon et des professions qui le portent.

Il y a au bout de ce combat un enjeu économique et de société considérable. La Francophonie et l’OIF se sont emparées de l’enjeu de la maîtrise de l’IE. L’association internationale francophone d’IE (AIFIE) que je préside reçoit régulièrement leur soutien. La CPCCAF (réseau des CCI africaines et francophones) a fait de l’IE le fer de lance de ses stratégies de développement des grappes d’entreprises et des CCI africaines. »

« 100 missions d’intelligence économique » est disponible chez L’Harmatan.

Bonne lecture !

Lancement du serious game « CCI Intelligence Économique »

cci_ie_serious_gamePour sensibiliser de manière ludique les dirigeants et collaborateurs d’entreprises à l’intelligence économique, la CCI Normandie a créé un « serious game », un jeu vidéo gratuit, interactif et pédagogique: www.jeu-ie.cci.fr

Ce « jeu sérieux » (sujet sur lequel CCI France va travailler en 2015), financé par des fonds européens FEDER, a été élaboré en partenariat avec les services de sécurité de l’Éta et avec le soutien de la Direccte Haute-Normandie. Son objectif est de « vulgariser des messages sur la sécurisation des données de l’entreprise, la veille ou la stratégie d’influence » de manière légère et décalée. Avec le scénario suivant :

L’entreprise Zdong innovation, spécialiste des ressorts électroniques gonflables multicouches, fonde son développement sur son expertise technologique et la conception de produits innovants spéciaux en petite série.

Il engage des partenariats avec des laboratoires de recherche, des grandes sociétés du secteur spatial et d’autres secteurs de pointe.

Une organisation secrète est mandatée par un de ses concurrents pour récupérer le bénéfice de cette invention extraordinaire. L’organisation est dirigée par un mystérieux personnage qui dépêche ses sbires un à un.

A travers 8 scénettes, dans lesquelles l’internaute est mis en situation et doit contrecarrer les sbires en question, sont abordés des sujets qui peuvent concerner directement l’entreprise tels que :

  • la copie,
  • le vol d’information,
  • le piratage du site web,
  • le vol de prototype,
  • la concurrence déloyale,
  • l’escroquerie,
  • la rançon
  • la stratégie offensive.

Ce « serious game » se veut une première découverte de l’IE. par la suite, l’entreprise normande intéressée peut se voir proposer un pré-diagnostic Intelligence Économique gratuit proposé par la CCI Normandie, et découvrir les différentes actions en intelligence économique et innovation proposées par la CCI Normandie :

La CCI Carcassonne publie un Guide pratique « Gestion de crise en entreprise »

3105_828_Visuel_guide-gestion-criseLa CCI de Carcassonne-Limoux-Castelnaudary a réalisé un guide « Gestion de crise en entreprise », à partir de témoignages de dirigeants « ayant été confrontés à la gestion d’une crise dans leur entreprise ».

Face à des situations exceptionnelles (crise sanitaire, inondation, attaque informatique, incendie, cambriolage…), ce guide pratique aborde les différents leviers nécessitant des décisions rapides, avant (analyser, préparer), pendant (gérer, communiquer) et après la crise (démarches administratives, redémarrer l’activité, tirer des enseignements). Dans la partie « avant la crise », un focus « spécial cybercriminalité » est également effectué.

Bonne lecture !

 

Intelligence économique et prospective RH

16091628769_b09af37390CCI France a accueilli, le 12 février, l’édition 2015 du colloque Intelligence Économique du Club DéciDRH, qui avait cette année pour thématique: « Prospective RH : compétences/savoirs/modes d’apprentissage ».

Ce colloque avait notamment pour objectif :

  • Faire le point sur les enjeux et perspectives liés à l’évolution des compétences et des savoirs, du fait notamment des transformations numériques.
  • Anticiper les nouvelles formes d’apprentissage et leurs impacts sur la fonction RH.
  • Apprendre à mieux sécuriser les données et protéger les savoir-faire.
  • Comprendre les apports de l’intelligence économique.

Philippe Clerc, Conseiller expert Intelligence Économique de CCI France et Président
du groupe de travail « Management de l’Intelligence Stratégique » au Comité Européen de Normalisation, y intervenait notamment sur le sujet « Normalisation, qualification et contenus de formation: Quelles évolutions pour les métiers de l’IE ? ». Le compte rendu du colloque est désormais disponible. Extrait.

En mettant fin au modèle de l’expert en IE comme l’on diagnostiqués les professionnels américains et anglais dès l’année 2008. Manager l’intelligence stratégique nécessite alors concevoir des organisations et la mobilisation des intelligences (compétences) en fonction des besoins d’un département, d’une fonction, d’un projet.

La définition du décideur alors prend un autre relief. Est décideur au regard de la mobilisation de l’IE ou de capacité d’IE, celui qui a besoin de mobiliser des capacités de veille, d’analyse, de sécurité ou d’influence.

Certains craignent la dilution de la reconnaissance de l’expertise « intelligence économique » si on va vers la fin du modèle « expert ». Au contraire, les dispositifs tels que les pôles de compétitivité vont dans ce sens en devenant des systèmes d’innovation et d’intelligence partagée.

La suite dans le compte rendu officiel. Ce colloque fera également l’objet d’un article détaillé dans le prochain Veille Magazine.

Mettre en place une veille sur les marchés publics

cci limoges veille AOConstatant que les petites entreprises jugent souvent trop compliqué de répondre à un appel d’offres, la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne a mis en place une série d’outils pour les aider dans cette démarche.

Outre un Guide des marchés publics, une formation, de l’intelligence économique avec un service de veille « pour identifier les appels d’offres auxquels vous pouvez répondre mais aussi déterminer vos concurrents potentiels sur des marchés similaires », a été publiée une fiche info « Organiser une veille sur les appels d’offres ».

Trop peu de PME osent répondre à des appels d’offres arguant du fait que seules les grandes entreprises sont sélectionnées. Un a priori souvent faux.
Les PME ont leur place pour répondre aux offres de marchés publics, à condition que ces dernières soient bien dimensionnées. Pour cela, une veille sur les marchés publics s’avère essentielle.

Au sommaire :

  • Pourquoi une veille sur les appels d’offres ?
  • Comment organiser une veille sur les appels d’offres ?
  • Les sites internet dédiés (gratuits et payants).

Consultez la fiche info « Organiser une veille sur les appels d’offres » de la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne. Bonne lecture !

Intelligence Stratégique : Quand information bien gérée rime avec pérennité

Une foest215is n’est pas coutume, on quitte les CCI de France direction la Belgique, pour aller du côté de la CCI Liège Verviers Namur, qui consacre dans son magazine CCI Mag (n°2, p42-43, février 2015) une double page à l’intelligence stratégique, dénomination belge de l’intelligence économique.

Intelligence Stratégique : le terme ne vous est pas inconnu. Pourtant, peut-être seriez-vous bien en peine de le définir.

Derrière cette appellation que certains qualifieront de trop conceptuelle se cache un véritable avantage compétitif pour votre entreprise. L’intérêt de cette approche accessible à toutes les PME.

Au menu :

  • Les explications des spécialistes Julie Fiard et Salvo Principato (EASI-IE) sur les trois piliers de l’intelligence stratégique, son utilité, la situation des PME Wallonnes, les outils pour passer à l’action…
  • Les témoignages de Christian Delcourt (Communication Manager de Liège Airport), Francis Collet (Administrateur délégué de IPEP) et Jean-Jacques De Paoli (Chef de service Communication Presse Prévention, Intradel).

Consultez le magazine CCI Mag (n°2, p42-43, février 2015). Bonne lecture !

L’intelligence économique et la normalisation des entreprises

La Chambre de commerce et de l’industrie de l’Yonne a tenu son assemblée générale, le mardi 17 février 2015. Au programme : les travaux à l’aérodrome de Branches-Auxerre, des échanges musclés avec le préfet… et une intervention sur la thématique de l’intelligence économique et la normalisation des entreprises.

Cette intervention était effectuée par Pierre Deplanche, professeur à l’Université de Bourgogne, chargé de mission en IE auprès du Président de l’Université, et à l’initiative du du DU « Intelligence stratégique, influence et normalisation ». Vidéo, par Auxerre TV:

L’intervention de Pierre Deplanche à la CCI de… par AUXERRETV

Bon visionnage !

L’impression 3D : état des lieux et perspectives

3dccicentreLa DIRECTTE Centre et la CCI Centre ont présenté, à Orléans le 10 décembre 2014, l’étude « L’impression 3D, état des lieux et perspectives » qu’elles ont menée sur la fabrication additive en Région Centre, avec l’appui du FabLab d’Orléans. Cette étude a de nouveau été présentée lors d’une réunion d’information le 05 février 2015 au Cetim.

Son objectif est de mettre à disposition des acteurs économiques et des industriels une étude dressant un état des lieux de cette technologie, de ses applications potentielles et mettant en exergue les forces et faiblesses régionales.

Ainsi « L’impression 3D, et plus largement les technologies de fabrication additive, présentent un potentiel d’innovation de rupture dans la production industrielle qui suscite un enthousiasme certain. La fabrication additive est-elle effectivement une opportunité et un levier de compétitivité ? L’intégration de cette technologie est-elle incontournable ? Quand et comment se lancer ? Telles sont les questions que se posent les industriels régionaux et qui ont motivé la réalisation de cette étude, pilotée par la DIRECCTE Centre, en partenariat avec CCI Centre. »

Et, comme le rappelle le Pôle Elastopôle concernant les opportunités de la fabrication additive :

« A l’origine de cette étude, la veille stratégique réalisée par la DIRECCTE Centre Val-de-Loire sur L’Usine du futur.

Cette action illustre aussi la concrétisation de la convention de partenariat en intelligence économique entre le SCIE et CCI France, signée le 18 mars 2014 : la région Centre Val-de-Loire est l’une des trois régions-pilotes pour la mise en œuvre opérationnelle de cette convention. »

Vous pou3d ccicentrevez désormais consulter :
• Le « quatre pages » synthétisant l’essentiel de l’étude.
• L’étude complète « L’impression 3D, état des lieux et perspectives ».

 

Bonne lecture !